2009.1 Notes

De Wiki de la communauté Mandriva.

Notes de publication Mandriva Linux 2009 Spring

Sommaire

Introduction

Cette page contient d'importantes informations à propos de Mandriva Linux 2009 Spring (2009.1).

Les points suivants sont abordés :

  • Informations d'ordre général sur les nouvelles fonctionnalités et changements majeurs
  • Modifications de l'installateur Mandriva et des instructions de mises à jour à destination des utilisateurs des précédentes versions de Mandriva Linux
  • Changements liés au support matériel et aux pilotes ;
  • Changements liés aux paquetages des logiciels;
  • Autres informations techniques à destinations des utilisateurs expérimentés.

Merci de vous référer à l'Errata de Mandriva Linux 2009 Spring. La page Errata contient des informations sur les bogues et problèmes connus pour cette version, ainsi que les instructions permettant de les résoudre ou de les contourner.

Pour plus de détails et une présentation graphique des modifications les plus flagrantes pour l'utilisateur de cette version, veuillez consulter la visitée guidée.

Informations générales sur les nouvelles fonctionnalités et les changements majeurs

Mandriva Linux 2009 Spring inclut les versions suivantes des composants majeurs de la distribution:

La visite guidée contient plus d'informations sur les nouvelles fonctionnalités et modifications dans les nouvelles versions de ceux-ci et d'autres composants.

Mise à jour à partir des précédentes versions

Veuillez faire attention au fait que si vous utilisez une version Free ou Powerpack pour faire une installation avec mise à jour à partir d'une précédente version de Mandriva Linux, alors KDE 3 - s'il est installé - sera automatiquement remplacé par KDE 4, et vos paramètres personnels et votre personnalisation de votre bureau KDE seront perdus. Si vous voulez éviter ce désagrément, nous vous recommandons soit d'utiliser la possibilité dans le programme d'installationImage: d'ajouter des dépôts internet avant de faire la mise à jour, ou de faire une installation par le réseau, ou utiliser la toute nouvelle fonction de Mandriva Online (l'applet de notification des mises à jour Mandriva) pour effectuer des mises à jour depuis une version vers la suivante. En utilisant une de ces méthodes, le processus de mise à jour aura les paquetages KDE 3 disponibles, et votre système mis à jour vers la Mandriva Linux 2009 Spring aura KDE 3 et vos paramètres personnels conservés.

La mise à jour entre les différentes versions de Mandriva Linux a toujours été source de problèmes potentiels. Ce type de mise à jour est supportée et nous faisons des tests de mise à jour, mais à cause du nombre très important de paquetages et de configurations matérielles possibles, il y a toujours le cas que dans votre situation particulière, la mise à jour peut causer un problème que nous n'avons pas anticipé. Par conséquent, nous vous recommandons toujours de sauvegarder votre système avant de faire la mise à jour.

Si vous avez testé une des pré-versions de la Mandriva Linux 2009 Spring (beta ou RC), nous vous conseillons de supprimer toutes les sources de paquetages et les rajouter ensuite en utilisant "Centre de controle Mandriva (Mandriva Control Center) / Gestion des logiciels / Configurer les sources pour installer et mettre à jour des logiciels".

Editions

La Mandriva Linux 2009 Spring est disponible en plusieurs éditions différentes:

  • l'édition One est un live CD installable intégrant les derniers pilotes (drivers) propriétaires, disponible gratuitement. six versions différentes de l'édition One sont disponibles : deux pour GNOME et quatre pour KDE, chacune avec un jeux (liste) différent de langues supportées.
  • l'édition Powerpack contient du support, des services, un large choix de paquetages, et des applications logicielles propriétaires d'éditeurs tiers, dont des versions d'essai de LightZone, et un sous-ensemble du pack des codecs multimédia de Fluendo, fournissant un support pour les fichiers MP3, WMA et WMV.
  • l'édition Free est une pure édition de logiciels libres / open source, sans aucun des paquetages non-free (non-libre) fournis avec les autres éditions, disponible gratuitement en téléchargement.

Pour plus d'informations sur les différentes éditions, regardez Choisir la bonne édition.

Des informations complémentaires sont aussi disponibles en ligne:

Obsolescence

KDE 3

KDE 3 ne sera plus inclus en tant qu'environnement de bureau complet dans Mandriva Linux 2009 Spring. Les paquetages KDE 3 resteront dans le dépôt Contrib, mais sans maintenance officielle. De sorte que des applications qui n'ont pas encore été portées vers KDE 4 pourront toujours être compilées et incluses dans le dépôt contrib, mais vous n'aurez plus la possibilité de vous connecter à un environnement(bureau) KDE 3 complet. Les paquetages KDE 3 seront retirés entièrement des dépôts pour la version 2010.

Icewm

L'environnement léger de bureau est maintenant LXDE (Lightweight X11 Desktop Environment) par défaut à la place de icewm dans tous les fichiers isos disponibles.

Modifications concernant les paquetages logiciels

X.org 7.4

  • Mandriva Linux 2009 Spring contient un ensemble de paquetages X.org pour la plupart similaire à la version principale de 'X.org 7.4', elle inclut en particulier la version 1.6.1 du serveur X de X.org. Cette version introduit quelques modifications significatives, en particulier le branchement à chaud de périphériques (input hot-plugging). Cela implique que la prise en charge de la détection et de la configuration de périphériques d'entrée sera faite par le serveur X, plutôt que compter sur l'utilisateur ou la distribution pour le faire et charger le pilote de périphériques d'entrée approprié. La plupart des périphériques d'entrée utiliseront maintenant le pilote evdev.
  • Une autre modification significative est que tous les pilotes d'adaptateurs vidéos doivent maintenant utiliser l'interface libpciaccess. Tous les pilotes principaux X.org ont été portés vers cette interface et continueront à fonctionner comme en temps normal, mais celà peut avoir des implications pour les pilotes externes. Le pilote sisimedia utilisé pour supporter les cartes à base de puces SiS 670 / 671 n'a pas été porté vers l'interface libpciaccess, et ne fonctionnera pas correctement. Les utilisateurs de ces cartes doivent se tourner vers le pilote vesa pour le moment.
  • Le comportement actuel par défaut désactive le raccourci Ctrl+Alt+backspace pour redémarrer le serveur X. Si vous préférez l'ancien comportement alors vous pouvez l'activer de manière explicite en ajoutant Option "DontZap" "false" à la Section "ServerFlags" dans le fichier /etc/X11/xorg.conf . ; Ou utilisez juste cette commande en tant que root dans un terminal (pour devenir root, utilisez la commande su):
perl -pi -e 's|#DontZap|Option "DontZap" "false"|' /etc/X11/xorg.conf

Le pilote propriétaire fglrx (pour ati ou radeonhd ) a supprimé le support de certaines vieilles cartes graphiques, ces dernières utilisent donc par défaut un pilote open source.

Tcl/Tk 8.6, nouvelle arborescence

Mandriva Linux 2009 Spring inclut la nouvelle version 8.6 beta 1 de Tcl/Tk. Comme presque tous les paquetages basés sur Tcl ont été portés vers la nouvelle version et testés, les utilisateurs finaux ne devrait pas rencontrer de problèmes à cause de cette modification. Cependant, veuillez noter qu'une nouvelle règle pour les applications basé sur Tcl a été adoptée comme élément de cette version. Notamment, il spécifie que toutes les extensions Tcl doivent être installées dans /usr/share/tcl(version) (pour les extensions indépendantes de l'architecture) ou dans /usr/lib/tcl(version) / /usr/lib64/tcl(version) (pour les extensions dépendantes de l'architecture). Si vous utilisez Tcl dans Mandriva, veuillez prendre note de cette règle et soyez sur d'installer n'importe laquelle de vos propres extensions dans un répertoire qui est en accord avec cette règle. Les extensions placées simplement quelque part dans /usr/lib ne seront pas trouvées par Tcl dans Mandriva Linux 2009 Spring.

Icône sur le bureau pour les périphériques connectables à chaud

A partir de la Mandriva Linux 2009 Spring, les icônes pour lancer les applications pour les périphériques connectables à chaud (webcam, tvtuner) ne sont plus ajoutées sur le bureau par défaut. Pour retrouver le comportement précédent, ajoutez la ligne avec l'option DYNAMIC=yes dans le fichier /etc/sysconfig/system.

Le gestionnaire de fichiers de GNOME est en mode navigateur par défaut

Par rapport aux précédentes versions Mandriva, le gestionnaire de fichiers Nautilus sous GNOME utilise maintenant par défaut le mode navigateur. Pour restaurer l'ancien comportement, dans Nautilus allez dans Edition > Préférences, dans l'onglet 'Comportement' décochez l'option 'Toujours ouvrir dans des fenêtres de navigation'.

Syslinux and HDT (Hardware Detection Tool)

Syslinux a été mis à jour vers la dernière version.Syslinux 3.75 fournit beaucoup de nouvelles fonctionnalités.

Un nouveau module a été ajouté dans syslinux: HDT (Hardware Detection Tool). Ce module est disponible depuis le menu d'installation. Sélectionnez le dans le menu, vous aurez ensuite la possibilité d'afficher beaucoup d'informations de bas-niveau sur le matériel pour un ordinateur de type compatible x86 sur des composants tel que :

  • PCI
  • DMI
  • Processeur (CPU)
  • Disques (travail en cours)
  • Syslinux
  • Modules du noyau (kernel) Linux nécesaire à l'ordinateur hôte
  • Environnement PXE

Modifications concernant l'installation et Drakxtools

Utilisation d'urpmi dans le programme d'installation

Un gros travail a été fait sur le programme d'installation (DrakX) afin d'utiliser urpmi par défaut. Les principaux avantages sont:

  • réduire la duplication du code
  • améliorer/faciliter la maintenance
  • avoir la même base de code utilisée par à la fois le programme d'installation DrakX, urpmi ou l'outil d'installation des LiveCD One ( draklive-install )

Images ISO hybrides

Toutes les éditions de la Mandriva Linux 2009 Spring ont été créées en tant qu'images ISO hybrides. Ces images ISO peuvent être facilement déployées sur des clés USB, qui sont tout à fait utile quand votre matériel n'a pas de lecteur de CD ou DVD ou de pilotes pour ces derniers. De plus l'utilisation de l'USB rend le processus d'installation plus rapide.

Gestion d'EXT4

Mandriva Linux 2009 Spring gère le système de fichier Ext4, la dernière et la plus récente évolution du système de fichier Linux le plus utilisé, Ext3. A tout point de vue, Ext4 est une amélioration importante par rapport à Ext3 et beaucoup plus que ne l'était Ext3 par rapport à Ext2. Ext3 était principalement l'ajout de la journalisation à Ext2, mais Ext4 modifie des structures de données importantes du système de fichiers tel que celles destinées à stocker les données d'un fichier. Le résultat est un système de fichiers avec une conception amélioré, de meilleures performances, de la fiabilité et des fonctionnalités. Les utilisateurs peuvent directement installer Mandriva Linux 2009 Spring sur des partitions Ext4 puisque l'installateur DrakX gère à présent celles-ci.

Possibilité de naviguer dans le contenu d'une partition

Il est maintenant possible de naviguer directement dans les contenus des partitions directement à l'intérieur de l'installeur DrakX et de l'outil de partitionnement diskdrake.

Rénovation de MSEC

Msec est un framework logiciel prévu pour contrôler et gérer la sécurité du système. Il a été créé et intégré pour la première fois sur Mandrake 8.0, and il a été presque totalement refait pour la Mandriva 2009.1. La nouvelle version de msec ajoute le support pour des greffons (plugins), une nouvelle interface graphique, le support de niveaux de sécurité personnalisés, des notifications sur le bureau pour les problèmes de sécurité, des enregistrements de journaux avancés et une documentation améliorée. Par défaut, seulement 2 niveaux de sécurité sont disponibles, focalisé sur un usage en poste de travail et serveur, mais un nombre illimité de niveaux supplémentaires peuvent être créés et déployés après l'installation. La description détaillée du projet est disponible ici.

drakxnet, parefeu interactif

Cette nouvelle version arrive avec beaucoup de corrections de bogues et d'améliorations dans les outils réseau Mandriva, tel que le support pour une configuration réseau avancée, de nouvelles options pour le pare-feu (NFS, syslog, dhcp et bacula, parmi beaucoup d'autres), une application de surveillance réseau améliorée, des fournisseurs d'accès à Internet pré-configurés supplémentaires, l'intégration avec de nouveaux périphériques réseau et le support pour différents domaines régulés de réseau sans-fil (wireless regulatory domains). L'application Drakconnect essaie aussi de diagnostiquer les erreurs de connexion lorsque l'on configure de nouvelles connexions, déterminant la source possible des problèmes de connectivité.

drakauth

La Mandriva 2009.1 ajoute un support amélioré pour l'authentification LDAP et winbind dans l'application drakauth.

Autre information technique

Démarrage plus rapide

La 2009 Spring améliore encore le temps de démarrage, de deux manières.

En premier, mkinitrd a été amélioré pour seulement attendre le nombre exact de périphériques nécessaire au démarrage, tandis qu'il est utilisé pour faire attendre certains des périphériques non utiles lors de l'initialisation.

Ensuite, le temps de démarrage est amélioré grâce à Speedboot. Il démarre toutes les fonctions nécessaires pour le système graphique (gestionnaires de fenêtres) en premier et ensuite, continue toutes les autres opérations nécessaires pour un démarrage complet,en arrière-plan.

Nouveaux services

Il y a maintenant un nouveau service appelé network-auth, qui permet d'attendre que le réseau soit disponible, pour démarrer ensuite les services le nécessitant. C'est nécessaire quand vous utilisez winbind ou des systèmes de fichiers par réseau pour les utilisateurs. Pour l'utiliser, l'exécution de la commande chkconfig --add network-auth est nécessaire, ou utilisez drakauth pour cela.