Cooker

De Wiki de la communauté Mandriva.

Cooker est la version de développement de Mandriva Linux, destinée à tester les logiciels et fonctionnalités des futures versions finales de Mandriva Linux. Cooker est donc la version instable de Mandriva Linux. Elle est en perpétuelle évolution. Plus le cycle de développement d'une version de Mandriva Linux approche de son terme, plus Cooker est stable ; une fois que la version finale est sortie, Cooker redevient brutalement très instable.


Sommaire

Qui peut l'utiliser ?

Attention !
Cooker n'est pas une version de Mandriva Linux qui doit être utilisée sur un système contenant des données importantes. Il y a toujours un risque non négligeable de perte de données voir de problèmes matériels importants.

Cooker n'est pas à recommander pour un débutant, mais il n'est pas non plus nécessaire d'être un développeur ou un féru de Linux depuis 5 ans pour l'utiliser : un utilisateur avancé de Linux saura s'en servir.

Les connaissances suivantes sont requises ou fortement encouragées :

  • Maîtriser la ligne de commande.
  • Connaître l'anglais (surtout lu, mais aussi écrit si l'on souhaite participer).
  • Savoir quels sont les outils et les particularités de Mandriva (et notamment urpmi).

Vous devez aussi disposer d'une connexion à l'Internet haut débit car tous les jours, des dizaines de Mo sont à télécharger (ce sont les mises à jour de paquetages).

De plus, il peut arriver que le système plante. Certains bogues mineurs peuvent être résolus à moyen terme. Cependant, le système est utilisable la plupart du temps. La corruption ou la perte de données est rare, mais peut exister.

Enfin, le but de cooker n'est pas de résoudre vos problèmes. C'est pourquoi il sera beaucoup plus apprécié que vous proposiez des solutions constructives (des correctifs, des idées d'amélioration précises, des nouveaux paquetages...) plutôt que de donner votre avis sur la distribution ou de demander de l'aide : beaucoup d'autres moyens sont à votre disposition pour cela.

Installer cooker

Par modification des sources (rapide)

Pour migrer vers cooker de façon très simple, voilà comment procéder :

  • Lancer le centre de contrôle Image:drakconf-icon.png drakconf puis lancez Image:drakrpm-edit-media-icon.png drakrpm-edit-media via le menu Gestionnaire de logiciels > Configurer les sources pour installer et mettre à jour les logiciels
  • Pour les deux entrées intitulées "Main" et "Contrib", cliquer sur éditer
  • Remplacer dans l'url le mot "official" par le mot "devel" et le mot "2007.0", "2007.1", "2008.0" ou "2008.1" par le mot "cooker"
  • Mettez à jour votre distribution.
Astuce !
Une autre solution est d'utiliser easyurpmi, en se rendant sur http://easyurpmi.zarb.org et de suivre la démarche indiquée.

Par utilisation du boot.iso (sûre)

Une autre façon de faire consiste à télécharger une image bootable de l'installateur Mandriva. Gravez ensuite cette image sur un CD et redémarrer l'ordinateur. L'installation se fait ensuite via internet, en choisissant un serveur FTP ou HTTP. Vous pouvez vous procurer une telle image (au format iso) sur un miroir Mandriva :

À noter !
Pensez à vérifier la somme de contrôle qui se trouve dans le même répertoire pour être sûr que le téléchargement est complet.

Par chroot (rapide & sûre)

Une autre façon de faire consiste à se servir des fonctions et possibilités offertes autour du concept de chroot.

  • C'est certainement la manière la plus rapide d'installer une cooker, grâce à urpmi.
  • C'est aussi la manière la plus agréable, car elle ne vous lie pas avec un quelconque support et elle permet de choisir même les paquetages de base, avant toute chose, puis de n'installer strictement que ceux que vous souhaitez.
  • C'est la façon la plus à longue à décrire, mais la plus rapide à réaliser.
À noter !
Il est recommandé d'avoir déjà une version de Mandriva installée avec une partition /boot séparée


  • Bootez sur votre système Mandriva.
  • Indiquez au système d'utiliser les dépôts Cooker, et seulement eux, le temps de la manipulation d'installation.
  • Avec Drakdisk, formatez la partie qui accueillera cooker (par exemple 3 partitions). Puis montez la partition (celle qui deviendra /) dans /chroot, par exemple.
  • Créez les dossiers sys dev et proc dans le chroot, puis montez y les partitions :
mkdir /chroot/dev
mkdir /chroot/sys
mkdir /chroot/proc
mount -o bind /dev /chroot/dev
mount -o bind /sys /chroot/sys
mount -o bind /proc /chroot/proc
  • Installez basesystem dans votre chroot.
urpmi basesystem --root /chroot

Ceci va vous demander de choisir des paquetages de base. Vous aurez à choisir entre :

  • différentes versions de kernel (kernel manbo, old kernel mdv, kernel vanille, kernel de Thomas, kernel rt)
  • iputils ou arping
  • systemes de log (syslog-ng, rsyslog ou le bon vieux sysklogd)
  • la release mandriva (free, one, powerpack)
  • votre type de VI :) (vim-enhanced, minimal, ou x11-vim)
  • et le bootloader (grub ou lilo).

Validez vos choix et lancez le process. Vous aurez certainement des affichages d'erreurs concernant vos locales (choix de langue, clavier, etc).

Maintenant copiez les informations réseau sur les serveurs DNS dans votre chroot

cp -L /etc/resolv.conf /chroot/etc/resolv.conf

Installez URPMI dans votre chroot :

urpmi --root /chroot urpmi
  • Copiez vmlinuz et son initrd depuis /chroot/boot/ de cooker vers /boot.
  • Modifiez menu.lst du grub pour y ajouter l'entrée du noyau de cooker, et faites-la pointer vers la partition d'installation de cooker.

Complétez cette installation en vous déplaçant dans le chroot : afin d'utiliser l'environnement.

  • Placer-vous avec un shell actif dans le chroot
chroot /chroot /bin/bash
  • Créez un fichier /chroot/etc/fstab cohérent (/etc/fstab vu de votre shell chrooté).
  • Ajoutez les médias cooker au système # urpmi.addmedia main ....
  • Répetez l' opération pour le Média Contrib et éventuellement le Non_Free
  • Installez maintenant votre choix de paquetages, par exemple :
urpmi locales-fr drakxtools task-kde gpm kde-i18n-fr drakconf
  • Enfin réglez vos locales avec draklocale, et installez certains paquetages de langues (comme mozilla-firefox-fr par exemple).

Enlevez les références aux dépôts cooker pour le système actif, si vous souhaitez le conserver. Vous pouvez rebooter : sur la nouvelle Cooker. Utilisez drakboot --boot depuis la cooker si vous souhaitez mettre à jour le design de grub et enlever ou éditer certaines entrées.

À noter !
Cette méthode peux être appliquée à toutes les versions et pour tout types de support initial (DVD d' installation, réseau local, internet)

Etre à jour

Il est extrêmement important d'être à jour sur une telle version pour éviter de remonter des bugs déjà corrigés.

Executez regulièrement cette commande:

urpmi --auto-update


Lors de tests intensifs, je mets en place non pas un seul serveur de dépôts mais plusieurs afin d'obtenir les mises à jour encore plus rapidement. En effet, un serveur se synchronise aux autres périodiquement, et généralement la nuit. On peut ainsi jouer sur les fuseaux horaires à notre avantage en ajoutant par exemple des serveurs brésiliens, japonais, etc.

De plus, vous pouvez opter pour la création d'une tâche cron qui mettra à jour votre distribution toutes les heures, à condition de la placer dans /etc/cron.hourly. Ainsi, vous n'aurez même plus à y penser. Mais pensez à intégrer une fonction de log dans votre script, pour obtenir un compte rendu.

La liste de diffusion cooker

La liste de diffusion associée à Cooker est très dense : attendez-vous à recevoir plusieurs dizaines de mails supplémentaires par jour. Pour vous inscrire et désinscrire, la procédure est automatique.

http://archives.mandrivalinux.com/changelog/ est l'archivage de la liste de diffusion changelog@mandrivalinux.org. Vous trouverez la listes des nouveaux paquets.

Rapporter un bug

  • Mandriva linux utilise le système de gestion des bogues Bugzilla, disponible sur http://qa.mandriva.com
  • Utiliser Image:drakbug-icon.png drakbug Dans le centre de contrôle de Mandriva Image:drakconf-icon.png drakconf vous pouvez rapporter un bogue via le menu Aide > Signaler un bogue.
À noter !
Une page est entièrement consacrée à ce sujet : rapporter un bug

A noter qu'il est intéressant dans le cas de crash d'application de fournir un backtrace. Pour cela, voir les pages Paquets debug et gdb.

Récupérée de « http://wiki.mandriva.com/fr/Cooker »
Autres langues