Virtualbox

De Wiki de la communauté Mandriva.

Le logo de VirtualBox.

Virtualbox est un environnement simple d'usage qui permet de faire tourner un système d'exploitation invité comme Linux, MacOS, Windows, OS/2 Warp, OpenBSD et FreeBSD sur des systèmes hôtes Linux ou Windows 32 ou 64bits. C'est une machine virtuelle qui émule le comportement d'un ordinateur réel auprès du système invité tout en l'affichant dans une fenêtre du système hôte.

Pour installer virtualbox, lancez Image:drakrpm-icon.png Installer et désinstaller des logiciels et recherchez le paquet virtualbox.

Sélectionnez-le et cliquez sur Appliquer (Aide).

Vous pouvez également l'installer en utilisant la console en tant qu'administrateur avec la commande suivante : urpmi virtualbox

Une fois VirtualBox installé pour la première fois, relancer son service (en tant que root) qui lancera le module noyau nécessaire : service virtualbox restart |}


Interface principale de VirtualBox


Sommaire

Fiche d'identité

  • Site officiel : http://www.virtualbox.org/
  • Licences : GPL, Apache, X11, LGPL, zlib, OpenSSL, Mozilla Public License, Slirp et Liblzf.
  • Développeur : Sun


Principe d'une machine virtuelle

Définition (Wikipedia)
Le terme de machine virtuelleImage:Wikipedia-icon.png est aussi depuis quelque temps utilisé dans un sens très différent pour désigner un environnement créé par un émulateur. Celui-ci est un logiciel qui émule un système d'exploitation pour l'utilisateur final. Ce logiciel est une surcouche qui se greffe sur le système d'exploitation natif..


Créer une machine

Configuration

Depuis la barre de menus de virtualbox : Machine > Nouveau Puis se laisser guider, tout est parfaitement expliqué, pas à pas.


Réseau

Carte virtuelle en mode "NAT"

Dans ce mode, les trames sortant de votre machine virtuelle posséderont la même adresse que votre machine hôte (quelle que soit l'adresse IP de votre machine virtuelle). Une translation d'adresse réseau est systématiquement effectuée (Network Adresse Translation). Particularité : Dans ce mode, la machine virtuelle ne peut être utilisée qu'en client (navigation, mail, etc.) et non en serveur. Elle ne peut pas recevoir de requêtes directes de l'extérieur (ex : un "ping" vers son adresse IP ne fonctionnera pas).

Configuration du réseau de la machine virtuelle

Carte virtuelle en mode "Accès par pont"

Dans ce mode, les trames sortant de votre machine virtuelle garderont leurs particularités (adresse MAC et adresse IP). Dans ce mode, la machine virtuelle est joignable depuis l'extérieur. Elle peut donc répondre au Ping. Elle peut aussi servir un service réseau (serveur WEB, ftp, etc.). En configurant ce mode, vous pouvez spécifier avec qu'elle carte physique le "pontage" sera effectué (icône "option"). Remarque : Pour ponter une carte réseau virtuelle avec une carte WIFI, le chipset de votre carte WIFI doit supporter le mode "bridge" (rare). Si ce n'est pas le cas, votre carte WIFI générera systématiquement des trames "doublon" avec sa propre adresse MAC.

Sélection de l'adaptateur réseau de la machine hôte.

Carte virtuelle en mode "Réseau privé hôte"

Dans ce mode, votre machine virtuelle ne peut communiquer qu'avec votre machine hôte. Pour cela, une carte Ethernet virtuelle est spécifiquement créée sur la machine hôte (vboxnet0). Cette carte se configure de la même manière qu'une carte physique standard (ifconfig vboxnet0 ...). Cela permet de pouvoir travailler en réseau avec une machine virtuelle alors qu'aucune carte physique n'est présente (dans l'avion ou au milieu du désert par exemple). Si l'interface "vboxnet0" n'existe pas sur votre système, assurez vous de la présence du module « vboxnetadp » via la commande « lsmod ». Chargez-le, le cas échéant, via la commande « modprobe vboxnetadp ».

Sélection de l'adaptateur réseau de la machine hôte.

Carte virtuelle en mode "Réseau interne"

Ce mode permet de connecter des machine virtuelle entre-elles sur un réseau virtuel isolé de la machine hôte. Vous pouvez créer et renommer les réseaux virtuels via l'icône "option" (par défaut le premier réseau virtuel est nommé "intnet").

Sélection de l'adaptateur réseau de la machine hôte.

Conseils

  • N'attribuez pas plus de la moitié de votre mémoire vive à Virtualbox. Dans le cas contraire, vous risquez de gros ralentissements de votre système, voir des plantages intempestifs.
  • Vous pouvez activer dans Préférences la prise en charge du son. Sous Mandriva Linux 2007 > 2008, choisissez ALSA.
  • Pour fonctionner, VirtualBox s'appuie sur les deux modules noyau "vboxdrv (pour le coeur)" et "vboxnetflt (pour le réseau)". Ces deux modules sont fabriqués (compilés) lors de l'installation du paquetage "virtualBox" sur votre machine. Si vous changez de noyau (par exemple lors d'une mise à jour), il est nécessaire de recompiler ces modules afin qu'ils correspondent à votre nouveau noyau. Une solution à ce problème est de désinstaller et de réinstaller le paquetage "VirtualBox".


Astuce !
Lorsque votre machine virtuelle est lancée et que le curseur de la souris est "prisonnier", appuyez sur la touche <Ctrl> de DROITE de votre clavier pour libérer ce dernier.
À noter !

Le paquet virtualbox-guest-additions doit être installé sur le système invité quand celui ci est un Mandriva Linux pour apporter fonctionnalités avancées et confort d'utilisation entre lui et le système hôte. A priori, Mandriva l'installe par défaut sur le système invité, donc tout devrait marcher dès le premier redémarrage sans manipulations supplémentaires.

Pour en savoir plus sur les ajouts virtualbox-guest-additions, lisez le chapitre les concernant.


Captures d'écran


Configuration avancée

Partager des documents avec le système hôte

Deux méthodes permettent de partager des fichiers avec le système hôte. La première consiste à exploiter les modules invités additionnels (voir plus bas). La deuxième est décrite ci-après. Elle utilise le partage réseau via NFS (entre machines Linux) ou via samba (entre windows et linux).

Documentation officielle de virtualbox sur le partage de données entre l'hôte et le client.

Sur le système hôte
dans le centre de contrôle Mandriva : Partage réseau > Partager vos données via NFS puis laissez vous guider
Sur le système client (émulé)
activez le partage NFS du système émulé puis déclarez le répertoire partagé. Si le système émulé est un système Mandriva, dans le centre de contrôle, Partage réseau > Utiliser les partages NFS > Rechercher des serveurs.
Astuce !
Pour partager des données de façon plus aisée, voir le paragraphe suivant sur les Guest Additions.


Guest additions / modules invités additionnels

Les modules invités additionnels pour VirtualBox sont destinés à être installées sur le système invité exécutés par la machine virtuelle. Ce sont des pilotes de périphériques et des applications systèmes pour le système d'exploitation invité optimisant ce dernier et lui conférant de meilleures performances. VirtualBox permet aujourd'hui de faire fonctionner des systèmes 64 bits et fournis ainsi des pilotes pour 32 et 64 bits.


Ce que ces modules apporteront à votre machine virtuelle

  • Mode seamless pour le curseur de la souris
Via les touches <Ctrl> droite + <L> vous aurez la possibilité d'utiliser virtualbox en plein écran sans avoir besoin de "libérer" le curseur pour passer au système hôte. Un pilote de souris spécial est installé sur le système client qui « communique » avec le pilote "réel" du système hôte.
  • Meilleur support vidéo
Virtualbox fournit par défaut les fonctionnalités vidéo de base au système client. Des pilotes optimisés vous donneront accès aux fonctionnalités avancés ainsi qu'à l'accélération des performances vidéo. Vous pourrez de plus redimensionner à la volée la fenêtre de Virtualbox.
  • Synchronisation temporelle avec le système hôte
Un système d'exploitation est normalement maitre du temps de la machine à 100%. Dans le cas de la virtualisation, le système client n'est pas maitre du temps et on observe rapidement une dérive de celui-ci par rapport au système hôte. Le système inclut dans Guest Additions permet une synchronisation du temps régulière.
  • Partage de répertoires
Dans les options de chaque machine virtuelle, vous pouvez partager le répertoire de la machine hôte de votre choix.
Pour une machine virtuelle Linux, récupérez le partage au moyen d'un « montage » à l'endroit de votre choix via la commande : « mount.vboxsf nom_du_partage point_de_montage ». Ce montage peut être intégré à « /etc/fstab » afin d'être effectué de manière permanente et automatique.
Pour une machine virtuelle Windows, récupérez le partage au moyen du lecteur réseau « \\VBOXSVR\nom_du_partage » :
- Mode graphique : « Poste de travail », « Outils », « Connecter un lecteur réseau »
- Mode texte : net use z: \\VBOXSVR\nom_du_partage
  • Partage du "presse-papiers" entre l'hôte et le client
En option, le presse-papier du système client peut-être partagé avec celui du système hôte.
  • Identification automatique sous windows
Pour les clients type windows uniquement, permet l'identification automatique.
  • Support de l'USB
Uniquement disponible si vous installez les Guest Additions fournies par Sun. En effet, les additions fournies par Mandriva n'incluent pas ce support puisque le code associé n'est pas libre. Si vous avez besoin du support USB, utilisez donc les additions client Sun, mais utilisez aussi le programme "virtualbox" fourni par Sun (sur son site) et non pas le programme fourni dans les paquetages Mandriva, vous pourriez obtenir des plantages sinon.
À noter !
Pour profiter pleinement de la prise en charge de l'USB dans votre machine virtuelle, avec la version VirtualBox fournie par Sun; assurez-vous que l'utilisateur de votre système hôte soit rattaché au groupe vboxusers. Pour plus de détails, se référer à Image:userdrake-icon.png userdrake.
Si vos périphériques USB ne sont toujours pas disponibles dans votre système invité, après un redémarrage du poste et cette modification, il conviendra d'ajouter votre utilisateur au groupe usb.


Installation des Guest Additions sur la machine virtuelle

Comme dit précédemment, ils doivent déjà être installés si vous utilisez Mandriva comme système Invité.


Installation manuelle dans un Linux Invité Mandriva

Si le rpm virtualbox-guest-additions n'est pas déjà installé :

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# urpmi virtualbox-guest-additions

Les guest additions ont été divisés en 4. Le paquet virtualbox-guest-additions installera :

  • Le driver souris pour X11 (vboxmouse)
  • Le driver video pour X11 (vboxvideo)
  • Le module noyau qui permet le partage de fichiers (vboxvfs)
  • Le module noyau qui permet le reste (copié/coller host<->guest, notamment) (vboxadd)


Installation manuelle dans un Linux Invité de l'image Sun
  • S'il s'agit d'un autre système Linux ou que vous voulez le faire manuellement sur une Mandriva (notez que cela n'est pas recommandé car il peut y avoir des problèmes d'incompatibilité, ce qui peut aboutir à des plantages de la machine virtuelle : préférez la méthode ci-dessus pour Mandriva), téléchargez automatiquement depuis le site Sun l'image additions, VBoxGuestAdditions.iso via le menu Périphériques > Installer les additions client de la fenêtre virtualbox de votre machine virtuelle
  • Si vous utilisez un bureau complet comme KDE, le CD virtuel VBoxGuestAdditions.iso doit être monté automatiquement ou une fenêtre vous proposant de le monter apparrait, acceptez. Si vous n'utilisez pas un bureau complet, montez le comme vous avez l'habitude.
  • Dans la machine virtuelle, ouvrez une console et changez dans un premier temps de répertoire pour accéder au CD (par défaut : /media/cdrom).
Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# cd /media/cdrom
À noter !
Dans certains cas, le dossier /media/cdrom n'existe pas et le montage échoue. Il faut donc le créer préalablement.
  • Vous devez ensuite lancer une des deux commandes suivantes pour installer les additions invité :

Pour les systèmes 32 bits :

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# sh ./VBoxLinuxAdditions-x86.run

Pour les systèmes 64 bits :

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# sh ./VBoxLinuxAdditions-amd64.run

Puis redémarrez votre machine virtuelle après installation, quelle que soit la méthode.

À noter !
Des outils et éléments de compilation de modules doivent être installés avant d'effectuer l'exécution manuelle de VBoxLinuxAdditions.run, sur une Mandriva cela revient à faire
  • urpmi kernel-TYPE-devel-latest (où TYPE est votre type de kernel installé comme dekstop ou laptop, pour le savoir faites:uname -r)
  • urpmi make
  • urpmi gcc
À noter !
Si pour une raison quelconque vous ne souhaitez installer seulement certaines additions, vous pouvez utiliser une commande pour n'installer que les pilotes graphique par exemple:
Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# sh ./VBoxLinuxAdditions-x86.run X11

Pour les autres commandes disponibles, faites:

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# sh ./VBoxLinuxAdditions-x86.run --help
Démarrage automatique d'une machine virtuelle

Pour démarrer une machine virtuelle avec un compte utilisateur au démarrage de l'host, créer un lien symbolique du dossier existant /home/user/.VirtualBox vers /root/ ( à vérifier ) et ajouter au fichier /etc/rc.local :

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# su -l user -c "nohup VBoxHeadless -s 'NOMDEMACHINE' >> /home/user/NOMDEMACHINE.log&"
Cas d'un client Windows
  • Installer Windows
  • Démarrer Windows
  • Dans le menu Périphériques de VirtualBox, Cliquer sur Installer les additions client. S'il ne trouve pas d'image CD des additions sur l'ordinateur, il vous proposera de les télécharger pour vous, et l'insèrera dès la fin du téléchargement.
  • Un menu d'action devrait apparaître. Vous devez choisir d'exécuter le programme d'installation. Sinon, dans le Windows invité, allez dans le poste de travail et ouvrez le CD des additions pour exécuter le programme d'installation.
  • Suivez les instructions de l'assistant, puis à la fin, redémarrez votre système Windows invité.

Autres logiciels de virtualisation

Autres langues