KDE SC 4

De Wiki de la communauté Mandriva.

(Différences entre les versions)
(Réctification d'une erreur sur la position de la boite à outils (noix de cajou).)
m (Les Espaces de travail : Ortho)
 
Ligne 158 : Ligne 158 :
Rappel sur la [http://fr.wikipedia.org/wiki/Touche_m%C3%A9ta  touche méta]
Rappel sur la [http://fr.wikipedia.org/wiki/Touche_m%C3%A9ta  touche méta]
-
Depuis KDE 4.6.5 si vous cliquez sur la boite à outil ''(la noix de cajou en haut à droite par défaut)'' + Agencements, ou bien la combinaison de touche {{clavier|Méta+Q}}, ou encore avec un clic droit sur le bureau puis Agencement, on se retrouve avec ce tableau de contrôle où se trouve les icônes des activités crées par vos soins.
+
Depuis KDE 4.6.5 si vous cliquez sur la boite à outil ''(la noix de cajou en haut à droite par défaut)'' + Agencements, ou bien la combinaison de touche {{clavier|Méta+Q}}, ou encore avec un clic droit sur le bureau puis Agencement, on se retrouve avec ce tableau de contrôle où se trouvent les icônes des activités créées par vos soins.
Comme le montre cette image :
Comme le montre cette image :
Ligne 197 : Ligne 197 :
[[image:Activity1.png|center|450px|Un bureau personnalisé]]
[[image:Activity1.png|center|450px|Un bureau personnalisé]]
-
On voit ici un exemple d'espace de travail plutôt personnel. Les icônes se trouvent sur le bureau comme à l'habitude, une horloge classique est affichée sur le bureau, la météo complète est affichée en temps réelle, et un plasmoïde "Post-it" permet de noter pas mal de choses ...
+
On voit ici un exemple d'espace de travail plutôt personnel. Les icônes se trouvent sur le bureau comme à l'habitude, une horloge classique est affichée sur le bureau, la météo complète est affichée en temps réel, et un plasmoïde "Post-it" permet de noter pas mal de choses...
[[image:Activity2.jpeg|center|450px|Un second bureau personnalisé dans la même session.]]
[[image:Activity2.jpeg|center|450px|Un second bureau personnalisé dans la même session.]]
-
Ici, un second espace de travail personnel, avec un fond d'écran particulier : il s'agit du globe terrestre, que l'on peut tourner comme on le souhaite, et dont la lumière change en fonction de l'heure. Se trouvent aussi une horloge binaire en haut à droite, le plasmoïde Faceboook (Twitter en a un aussi) et un cadre photo faisant défiler les photos d'un dossier donné, tels que des photos de famille ou de vacances.  
+
Ici, un second espace de travail personnel, avec un fond d'écran particulier : il s'agit du globe terrestre, que l'on peut tourner comme on le souhaite, et dont la lumière change en fonction de l'heure. Se trouvent aussi une horloge binaire en haut à droite, le plasmoïde Facebook (Twitter en a un aussi) et un cadre photo faisant défiler les photos d'un dossier donné, telles que des photos de famille ou de vacances.  
[[image:Activity2.png|center|Un troisième bureau personnalisé dans la même session.]]
[[image:Activity2.png|center|Un troisième bureau personnalisé dans la même session.]]
-
Ici un exemple d'espace de travail professionnel, on y voit deux vues sur des dossiers, la première sur un dossier distant, l'autre sur un dossier de projet en cours. Lorsqu'un travail est terminé, l'uploading peut être fait très facilement par un simple cliquer/glisser.
+
Ici un exemple d'espace de travail professionnel : on y trouve deux vues sur des dossiers, la première sur un dossier distant, l'autre sur un dossier de projet en cours. Lorsqu'un travail est terminé, l'uploading peut être fait très facilement par un simple cliquer/glisser.
On y voit aussi une calculatrice et un post-it.
On y voit aussi une calculatrice et un post-it.
Ligne 219 : Ligne 219 :
* Depuis Dolphin ou Konqueror : Naviguer jusqu'au fichier désiré et faire un cliquer/glisser vers l'espace de travail ou le tableau de bord. Si le fichier est une photo, il vous sera proposé de créer soit une icône soit un cadre pour photos. Si vous choisissez ce dernier, un plasmoïde est créé et des possibilités de configuration sont offertes dont la réalisation d'un diaporama.
* Depuis Dolphin ou Konqueror : Naviguer jusqu'au fichier désiré et faire un cliquer/glisser vers l'espace de travail ou le tableau de bord. Si le fichier est une photo, il vous sera proposé de créer soit une icône soit un cadre pour photos. Si vous choisissez ce dernier, un plasmoïde est créé et des possibilités de configuration sont offertes dont la réalisation d'un diaporama.
-
 
[[image:Icone2.png|center]]  
[[image:Icone2.png|center]]  
<center>Faites votre choix
<center>Faites votre choix
-
 
[[image:Icone3.png|center|frame|Configuration du plasmoïde "Cadre photos"]]</center>
[[image:Icone3.png|center|frame|Configuration du plasmoïde "Cadre photos"]]</center>
-
 
En fin de configuration, n'oubliez pas de verrouiller vos plasmoïdes.
En fin de configuration, n'oubliez pas de verrouiller vos plasmoïdes.
Ligne 232 : Ligne 229 :
==== Ajouter son bureau ou tout autre répertoire sur l'espace de travail ====
==== Ajouter son bureau ou tout autre répertoire sur l'espace de travail ====
-
On procède de la même manière que pour créer une icône, sauf que si l'élément sélectionné est un dossier, il vous sera proposé soit de créer une icône traditionnelle soit un plasmoïde "Vue Dossier" qui affichera le contenu du dossier. Les actions habituelles sur les fichiers et dossiers (copier, coller, effacer, renommer, ....) sont possibles dans le plasmoïde "Vue Dossier".  
+
On procède de la même manière que pour créer une icône, sauf que si l'élément sélectionné est un dossier, il vous sera proposé soit de créer une icône traditionnelle soit un plasmoïde "Vue Dossier" qui affichera le contenu du dossier. Les actions habituelles sur les fichiers et dossiers (copier, coller, effacer, renommer...) sont possibles dans le plasmoïde "Vue Dossier".  
-
 
+
[[image:Icone4.png|center]]
[[image:Icone4.png|center]]
<center>Faites votre choix
<center>Faites votre choix
-
 
[[image:Icone5.png|center]]
[[image:Icone5.png|center]]
Ligne 249 : Ligne 244 :
Le plasmoïde "Vue Dossier" offre l'option de filtrer les fichiers ou dossiers affichés. Pour cela cliquer sur l'icône de configuration du plasmoïde (la clé à molette).
Le plasmoïde "Vue Dossier" offre l'option de filtrer les fichiers ou dossiers affichés. Pour cela cliquer sur l'icône de configuration du plasmoïde (la clé à molette).
-
 
[[image:Icone6.png|center]]
[[image:Icone6.png|center]]

Version actuelle en date du 7 novembre 2012 à 21:19

Le logo 'K' de KDE

KDE SC 4 est la dernière version majeure de l'environnement de bureau KDE destiné à remplacer KDE3. KDE SC 4 est le bureau KDE par défaut à partir de Mandriva 2009.

Voir un aperçu haute résolution de l'environnement


Sommaire

Présentation

KDE SC 4 contient de nombreuses mises à jour importantes, notamment son portage vers Qt 4 qui doit augmenter les performances de 20 à 30 %[1] et le nouveau bureau et outil d'interface utilisateur nommé Plasma, qui contient un support pour les widgets similaire à SuperKaramba ou au Dashboard de Apple. Il contient une nouvelle API multimédia nommée Phonon, un environnement d'intégration de matériel nommé Solid et un nouveau guide graphique et ensemble d'icônes par défaut appelé Oxygen. Le portage à Qt 4 facilite également le support des plateformes ne reposant pas sur X11, telles que Microsoft Windows et Mac OS X.



Qu’est ce que KDE SC ?

KDE Software Compilation est un environnement de bureau développé notamment pour GNU/Linux. Si certains le trouvent proche de Windows, c’est le cas dans son mode d’utilisation, KDE SC est un ensemble très puissant, facilement configurable par le débutant et regorgeant d’astuces et d’outils pour les experts. C’est par ailleurs une des critiques principales faites à KDE, une abondance d'options qui risquent de noyer le débutant. Cette critique est injuste, il est fort possible d’utiliser KDE sans être noyé par de la configuration, si les possibilités sont grandes, liberté est donnée à l’utilisateur de les utiliser ou pas.


Ou trouver KDE SC 4 ?

KDE 4.0

Mandriva 2008.1

La version KDE 4.0.3 est disponible dans le dépôt contrib/release. Il suffit d'installer le paquetage task-kde4. Une entrée sera créée dans votre gestionnaire de connexion (comme gdm ou kdm), vous permettant de lancer KDE4 au prochain démarrage. Vous pouvez sans problème utiliser KDE4 en parallèle avec KDE 3.5, GNOME, ou Xfce, avec le choix de l'environnement à lancer au démarrage

KDE 4.1

Mandriva 2008.1

KDE 4.1 est disponible dans les dépôts contrib/backports dans la version 2008.1. On peut l'installer avec le paquet task-kde4 dans Image:drakrpm-icon.png drakrpm ou à l'aide de la commande (en root):

Image:Konsole.png
[root@ordi ~]# urpmi task-kde4

C'est la version 4.1.0 qui est installée. Une entrée sera créée dans votre gestionnaire de connexion (comme gdm ou kdm), vous permettant de lancer KDE4 au prochain démarrage. Vous pouvez sans problème utiliser KDE4 en parallèle avec KDE 3.5, GNOME, ou Xfce, avec le choix de l'environnement à lancer au démarrage.

Mandriva 2009.0

KDE 4.1.2 est le KDE par défaut dans Mandriva 2009 (mais KDE3 restera disponible dans contrib).

KDE 4.2

Mandriva 2009.0

KDE 4.2 est disponible pour Mandriva 2009. Pour cela, vous pouvez consulter ce lien. Attention ! Cette version n'est pas supportée par Mandriva, elle n'est donc pas responsable des éventuels problèmes causées par cette version.

Mandriva 2009.1

Mandriva 2009.1 est livré avec la version 4.2.2. Cette version est considérée comme très stable et par conséquent, c'est à partir de cette version que Mandriva Linux a commencé à enlever les librairies de KDE3 qui ne sont plus utiles. Cela permettra de rendre le système moins lourd et plus réactif.

KDE 4.3

Mandriva 2010.0

KDE 4.3.2 est disponible dans Mandriva 2010.0, un environnement encore plus stable et innovateur. Pour plus de détails, veuillez consulter l'annonce de sortie. C'est la première version de Mandriva Linux dépourvue des bibliothèques de KDE3. Il est possible de mettre à jour KDE SC vers la version 4.3.5 à partir des dépôts officiels.

KDE 4.4

Mandriva 2010.1

Mandriva 2010.1 est livré avec KDE 4.4.3, introduisant une nouvelle interface pour les netbooks, des fenêtres à onglets et une infrastructure d'authentification. Pour plus de détails, consultez le communiqué de publication.

KDE 4.6

Mandriva 2011

Mandriva 2011 est livré avec KDE 4.6.5 Quelques améliorations dans la continuité. Pour plus de détails, consultez le site web.

Principaux composants de KDE SC 4

Au coeur de KDE SC 4 : les "piliers"

  • Plasma, qui remplace à la fois Kicker (le tableau de bord de KDE), Kdesktop (l'application qui gère le fond d'écran) et SuperKaramba (une application permettant d'utiliser le fond d'écran pour afficher des mini-programmes pouvant donner la météo, le nombre de mails non lus, la liste de contacts connectés, etc.). Plasma repose intégralement sur un rendu vectoriel, permettant ainsi des redimensionnements et rotations de n'importe quel élément le composant. Plasma gère aussi le menu.
  • Solid, un framework destiné à gérer les périphériques. Il permettra de surveiller le niveau de la batterie, la gestion des réseaux, l'apparition de périphériques Bluetooth...
  • Phonon, un framework multimédia destiné à rendre les applications multimédia indépendantes de la plateforme. Un lecteur audio/vidéo pourra ainsi faire appel à des fonctions basiques de lecture sans tenir compte du moteur de rendu utilisé (QuickTime sous Mac ou GStreamer ou Xine sous Linux). Phonon permettra aussi de régler le son application par application. Couplé à Solid, il peut être informé du branchement de périphériques sonores (tels que les casques USB), et rediriger le son de certaines applications en conséquence.
  • Oxygen, est le nom du nouveau kit graphique de KDE 4. Il regroupe un thème d'icônes (en graphisme vectoriel), mais aussi des sons systèmes, un thème de curseurs et un thème pour le contour et les composants des fenêtres.
  • Decibel, le nouveau framework de gestion des communications. Son but est d'intégrer et de centraliser tous les protocoles de communication gérés par KDE (MSN, AIM, Skype, IRC, Jabber...).

Composants importants et nouvelles applications

  • Le menu Kickoff et le menu K classique sont disponibles dans KDE 4.0 et 4.1.
À noter !
Ces menus ne sont pas les menus définitifs de KDE 4. Un nouveau menu nommé Raptor apparaîtra dans une prochaine version (probablement KDE 4.2). Un aperçu est visible là : http://www.nuno-icons.com/images/estilo/raptor/raptor.pdf (en)
.
  • La nouvelle version de KWin (gestionnaire de fenêtres) permet de bénéficier d'une composition de l'affichage, ce qui apporte des effets sur les fenêtres, semblables à certains éléments de Compiz-Fusion.
  • Dolphin, nouveau navigateur de fichier (s'ajoute à Konqueror, qui permet de naviguer à la fois dans les fichiers locaux et sur internet).
  • Okular, visionneur de documents, fait la synthèse de KPDF, KDVI et KGhostview.
  • Sonnet, le correcteur orthographique de KDE SC 4.
  • Kuiserver remplace avantageusement Kjob. Il propose ni plus ni moins que de centraliser en une seule fenêtre (ou icône dans le systray) tous les traitements "longs" en cours, au sein de la session. C'est à dire : le téléchargement de fichiers, l'impression de documents, la gravure de CD, la copie de fichiers...
  • Systemsetting, le nouveau Centre de Configuration de KDE, il remplace Kcontrol.
  • A terme, toutes les applications KDE (Koffice, Amarok, Kopete, Kontact, ...) seront portées à KDE4, avec de nouvelles fonctionnalités, et une intégration complète à cette nouvelle version (utilisation de plasmoïds, de Solid, ...).

Didacticiels

Pour les nostalgiques de Konqueror qui ont choisi KDE4

Il est possible d'utiliser Konqueror comme gestionnaire de fichiers par défaut à la place de Dolphin. Pour cela : Dans Configuration du système (l'icône avec un tournevis et une clé à molette en croix), ouvrir l'onglet Avancé et cliquer sur Association de fichiers. Dans la liste, double clic sur inode puis sur directory. Dans la partie droite de la fenêtre, sous l'onglet Général; cliquer sur Konqueror puis sur le bouton Monter jusqu'à ce que Konqueror soit le premier de la liste. Cliquer sur Appliquer pour enregistrer les changements.

Si un message d'erreur impliquant le service "cervisia" apparaît à chaque lancement de Konqueror, ou lors de l'utilisation des flèches de changement de dossier, une solution consiste à modifier l'ordre des Services, dans l'onglet incorporation (second onglet de configuration de inode ,directory) en déplaçant Cervisia à la seconde place par exemple.

Le tableau de bord

Accéder aux réglages

  • Clic droit sur le bureau, puis Déverrouiller les plasmoïdes
  • A l'extrémité droite du tableau de bord apparaît une icône en forme de noix de cajou, elle s'allume lorsque la souris passe dessus.
Le bouton en couleur à droite est la noix de cajou. Il permet de personnaliser le tableau de bord.


  • Un clic gauche fait apparaître la barre suivante :
Barre de personnalisation du tableau de bord, après avoir cliqué sur la noix de cajou à droite de celui-ci.


Position et taille du tableau de bord

  • Les flèches à droite permettent de régler les tailles maximale et minimale du tableau de bord. La flèche à gauche indique sa position de départ.
  • L'icône Bord d'écran permet de choisir sur quel bord disposer le tableau de bord par cliquer/glisser.
  • L'icône Hauteur permet de définir la hauteur du tableau de bord par cliquer/glisser. Le résultat est visible au lâcher du clic.
  • L'icône Plus de paramètres est triviale.

Contenu du tableau de bord

  • L'icône Ajouter des plasmoïdes a un rôle évident, mais il y a une astuce. Après avoir choisi le plasmoïde à ajouter, il est possible de l'ajouter sur le bureau par cliquer/glisser. Mais on peut aussi simplement le sélectionner puis cliquer sur Ajouter un plasmoïde. Dans ce cas il est ajouté sur le tableau de bord.
  • La position des icônes sur le tableau de bord peut être modifiée. Lorsque la barre de réglage est affichée, il suffit de déplacer la souris au-dessus de l'icône à déplacer, une icône de modification, à dominante jaune, se superpose à l'icône sélectionnée. Elle peut alors être déplacée par cliquer/glisser

image:panel3.png

  • Pour supprimer une icône, utiliser le clic droit

Ne pas oublier de verrouiller les plasmoïdes lorsque les réglages sont terminés.

Les Espaces de travail

Chacun connaît "l'ancien" concept des bureaux virtuels. Maintenant avec Plasma nous avons cette nouvelle chose appelée "Espace de travail". Il permet d'avoir différents jeux de plasmoïdes/papiers peints/informations sur de multiples "Bureaux". Sans réel rapport avec les traditionnels bureaux virtuels, il y ressemble, au début.

Vous voyez le logo Plasma dans l'angle supérieur gauche de l'écran (la noix de cajou). Cliquez dessus puis sur Rétrécir, maintenant le bureau s'est réduit. Cliquez à nouveau dessus puis sur Ajouter un espace de travail. Maintenant, il y a un nouveau bureau vierge à coté de l'ancien. Cela peut être répété de multiples fois. Cliquez à nouveau sur la noix de cajou de n'importe quel bureau et choisissez Agrandir. Cela vous amène dans le bureau choisi. Se déplacer dans ces différents espaces de travail peut être fait au clavier avec <Ctrl+Shift+P> ou <Ctrl+Shift+N> . Veuillez noter que ces raccourcis ne peuvent être modifiés.

Ensuite, chaque espace de travail peut être configuré par clic droit sur celui-ci puis Configuration du bureau.... Pour le supprimer, clic droit sur celui-ci puis Supprimer : Bureau.

A noter

Depuis KDE 4.6.5 les raccourcis clavier ont changés.

Dorénavant il faut faire ceux là :
Agencement précédent : <Méta+Maj+Tab> .
Agencement suivant : <Méta+Tab> .
Agencements : <Méta+Q> .

Pour plus d'info, ouvrir "Configurer votre bureau" / "Raccourcis et gestes" / "Raccourcis globaux de clavier / "Outils de gestion de fenêtres Plasma".

Rappel sur la touche méta

Depuis KDE 4.6.5 si vous cliquez sur la boite à outil (la noix de cajou en haut à droite par défaut) + Agencements, ou bien la combinaison de touche <Méta+Q> , ou encore avec un clic droit sur le bureau puis Agencement, on se retrouve avec ce tableau de contrôle où se trouvent les icônes des activités créées par vos soins. Comme le montre cette image :

image:Agencements.jpeg

Sur cette image on voit cinq activités dont trois fermées et deux ouvertes. On peut passer de l'une à l'autre en cliquant sur les icônes.
_ Le carré rouge sur l'icône des activités ouvertes sert à fermer l'activité.
_ Le rond rouge barré sur l'icône des activités fermés sert à supprimer une activité.
_ La clé à molette sert à renommer l'activité.

De cette façon on se rend compte qu'il est très facile de gérer les activités car tout est regroupé là.

Attention : Il faut noter aussi qu'on n'a plus besoin de "rétrécir" les bureaux pour gérer les activités, comme expliqué au début de ce paragraphe. D'ailleurs cette fonction n'existe plus dans la boite à outil. Si bien que tout se passe sur ce tableau de bord pour supprimer, créer ou renommer une activité. Beaucoup plus simple, ergonomique et rapide.

A noter aussi
Il faut que les activités soient ouvertes pour pouvoir passer de l'une à l'autre avec les touches de raccourcis clavier.

On peut aussi utiliser le plasmoïde "Barre d'Agencements" et le placer par exemple en haut de l'écran dans un nouveau tableau de bord qui se masque automatiquement. Comme ceci :

image:Barre_agencement.jpeg

Le plasmoïde "Barre d'Agencements" ouvrira l'activité si elle n'est pas encore ouverte, ou passera de l'une à l'autre si elles sont ouvertes. Ne pas oublier de fermer une activité qui ne sert plus via le tableau de bord qu'on a avec la combinaison de touche <Méta+Q> .

A noter encore
Un clique droit sur la barre de titre d'une fenêtre ouverte sur une activité affichera un menu qui vous permettra de déplacer cette fenêtre vers une autre activité. De la même manière que vous le feriez pour déplacer cette fenêtre ouverte sur un bureau virtuel vers un autre.


Quel est l'avantage ?

Chaque espace de travail possède sa propre configuration. Vous pouvez choisir un papier peint et des icônes différents pour chacun d'eux. Cela est nouveau par rapport aux bureaux traditionnels.

Exemple de deux espaces de travail sur un même système :


Un bureau personnalisé

On voit ici un exemple d'espace de travail plutôt personnel. Les icônes se trouvent sur le bureau comme à l'habitude, une horloge classique est affichée sur le bureau, la météo complète est affichée en temps réel, et un plasmoïde "Post-it" permet de noter pas mal de choses...


Un second bureau personnalisé dans la même session.

Ici, un second espace de travail personnel, avec un fond d'écran particulier : il s'agit du globe terrestre, que l'on peut tourner comme on le souhaite, et dont la lumière change en fonction de l'heure. Se trouvent aussi une horloge binaire en haut à droite, le plasmoïde Facebook (Twitter en a un aussi) et un cadre photo faisant défiler les photos d'un dossier donné, telles que des photos de famille ou de vacances.


Un troisième bureau personnalisé dans la même session.

Ici un exemple d'espace de travail professionnel : on y trouve deux vues sur des dossiers, la première sur un dossier distant, l'autre sur un dossier de projet en cours. Lorsqu'un travail est terminé, l'uploading peut être fait très facilement par un simple cliquer/glisser. On y voit aussi une calculatrice et un post-it.

Ajouter des icônes sur l'espace de travail ou le tableau de bord

L'ajout d'icônes est très simple depuis Dolphin, Konqueror ou le menu.

  • Depuis le menu classique : Naviguer dans le menu jusqu'à l'application désirée puis faire un cliquer/glisser vers l'espace de travail
  • Depuis le menu Kickoff : Naviguer dans le menu jusqu'à l'application désirée puis faire soit un cliquer/glisser vers l'espace de travail ou un clic droit puis choisir de placer l'icône vers l'espace de travail ou le tableau de bord.
  • Depuis Dolphin ou Konqueror : Naviguer jusqu'au fichier désiré et faire un cliquer/glisser vers l'espace de travail ou le tableau de bord. Si le fichier est une photo, il vous sera proposé de créer soit une icône soit un cadre pour photos. Si vous choisissez ce dernier, un plasmoïde est créé et des possibilités de configuration sont offertes dont la réalisation d'un diaporama.
Faites votre choix
Configuration du plasmoïde "Cadre photos"

En fin de configuration, n'oubliez pas de verrouiller vos plasmoïdes.

Ajouter son bureau ou tout autre répertoire sur l'espace de travail

On procède de la même manière que pour créer une icône, sauf que si l'élément sélectionné est un dossier, il vous sera proposé soit de créer une icône traditionnelle soit un plasmoïde "Vue Dossier" qui affichera le contenu du dossier. Les actions habituelles sur les fichiers et dossiers (copier, coller, effacer, renommer...) sont possibles dans le plasmoïde "Vue Dossier".

Faites votre choix
Le plasmoïde "Vue Dossier"

Dans le cas particulier où le dossier choisi est /home/toto/Bureau, nous retrouvons notre traditionnel bureau sur l'espace de travail.

Il est aussi possible de créer un plasmoïde "Vue Dossier" d'un dossier distant partagé par ftp, SSH ou SMB.

Les manipulations citées ci-dessus pour ajouter une icône sur l'espace de travail, sont valables pour les ajouter dans un plasmoïde "Vue Dossier", typiquement, le bureau.

Le plasmoïde "Vue Dossier" offre l'option de filtrer les fichiers ou dossiers affichés. Pour cela cliquer sur l'icône de configuration du plasmoïde (la clé à molette).

Dans le champ filtre, il est possible d'écrire :

  • * pour un affichage complet
  • une ou plusieurs lettres ou autres symboles pour limiter l'affichage aux dossiers/fichiers dont les noms commencent par ces symboles.
  • le nom des dossiers/fichiers à afficher, séparés par un espace, avec si besoin le joker *

Personnaliser différemment les espaces de travail

Depuis KDE 4.3.0, il est possible d'avoir un fond d'écran et des icônes différents sur chaque espace de travail. Pour cela, il faut procéder comme ceci :

  • cliquer sur la noix de cajou en haut à droite de votre bureau
  • choisir Zoom arrière
  • dans le menu en haut à gauche, cliquer sur Configurer plasma ...
  • cocher la case Activité différente pour chaque bureau
  • cliquer sur Ok
  • zoomer sur une activité

Vous pouvez maintenant personnaliser comme bon vous semble les différents espaces de travail.

Liens

Internes

Externes

Utiles

Tutoriels vidéos

Autres langues